Les richesses naturelles de Madagascar marquent sa réputation en tant que meilleure destination touristique. Elles sont condensées dans les parcs nationaux. Ces derniers sont si nombreux. En tant que malagasy, avez-vous déjà visité certains d’entre eux ? Comme le confinement est levé, il est temps d’aller les découvrir tout en respectant les gestes barrières.

S’aventurer dans la partie Nord de Madagascar

Le Nord de l’île est le plus visité par les touristes tant nationaux qu’étrangers. Il possède des plages magnifiques propices à la détente. En plus, c’est un endroit idéal pour la pratique des activités nautiques. Il est conseillé de programmer votre Madagascar tours plus précisément de la partie Nord pour voir tous les bons endroits.

Lors de votre séjour dans cette partie, visitez le parc national de montagne d’Ambre. Il est constitué par une vaste forêt tropicale humide abritant plusieurs espèces de faunes et flores. Il compte 7 espèces de lémuriens, 24 espèces d’amphibiens et 77 espèces d’oiseaux. Pour les flores, il y a environ 1 020 espèces végétales telles que les orchidées, les palmiers, les fougères, etc.

Encore dans le Nord de l’île, découvrez le parc national d’Ankarana. Il est très réputé par ses fameux Tsingy (cathédrales de calcaire façonnées par l’érosion) et des magnifiques canyons. Il est aussi un bon refuge pour de nombreuses espèces d’animaux et de végétaux. Vous pouvez y découvrir des reptiles, des amphibiens, des oiseaux, des chauves-souris et des lémuriens.

S’évader dans le grand Sud de la grande île

Le trajet vers le grand Sud de Madagascar est très différent des autres circuits de la grande île. Il est caractérisé par des paysages variés d’une zone humide à un endroit désertique. Vous pouvez vous aventurer dans une forêt humide en visitant le parc national de Ranomafana. Le parc abrite de nombreux lémuriens, oiseaux, papillons, et chauves-souris. Plusieurs plantes y poussent comme les orchidées, les plantes carnivores, les plantes médicinales, etc.

Le parc national d’Isalo est l’un des plus connus de cette partie. Il est très différent du précédent. C’est un lieu désertique constitué de grès continentaux. Mais il renferme aussi des grottes, des canyons, des rivières et des piscines naturelles excellentes pour vous détendre après votre balade dans le parc.

Explorer la partie Ouest de Madagascar

Le parc national des Tsingy de Bemaraha est l’un des parcs célèbres de Madagascar. C’est un site fascinant. Savez-vous qu’il est classé patrimoine mondial de l’UNESCO ? Il est constitué par des cathédrales de calcaire qui sont les Tsingy. A part ce paysage spectaculaire, le parc est un refuge favorable pour une variété d’espèces d’animaux telles que les lémuriens et des végétaux comme le baobab.

Si vous voulez admirer un beau coucher de soleil, rendez-vous à l’allée des baobabs. Elle se situe à Morondava. Vous serez impressionné aussi en observant ces arbres géants qui sont endémiques de la grande île.

Visiter le parc national de l’Est de Madagascar

La partie Est de la grande île est caractérisée par un climat tropical humide. Le long du trajet vers cette partie, ne ratez pas de visiter le parc national d’Andasibe. Vous y découvrez le plus grand lémurien de Madagascar ainsi que la plante endémique et symbolique du pays, le ravinala. Le parc est également un endroit favorable pour la croissance des orchidées.

Le parc national de Masoala vous attend aussi. Des forêts vierges le constituent. Elles sont composées par de nombreuses espèces végétales comme le bois de rose, le palissandre, le bois d’ébène, etc. Vous pouvez y observer l’aye-aye, une espèce de lémurien qui ne sort que la nuit.

Ainsi, pensez à découvrir les parcs nationaux de la région que vous visitez pour savoir les richesses de la biodiversité de l’île.