La Nouvelle-Zélande est un pays qui regorge de nombreux endroits magnifiques. La liste est en fait très longue et si vous devez tout couvrir, cela vous prendra au moins plus d’une visite. Cependant, parmi tous les endroits, il y a certaines destinations qui ont évidemment plus d’importance que les autres.

Des lieux comme le parc national Abel Tasman et la rivière Whanganui reflètent la beauté du pays. Assurez-vous d’inclure ces endroits lors de la planification de votre prochain circuit en Nouvelle-Zélande.

 Le parc national Abel Tasman

Le parc national Abel Tasman est un paradis côtier facilement accessible. Vous pouvez choisir d’explorer le parc depuis la terre, sur l’eau ou dans les airs. De nombreux voyagistes proposent des croisières et des options de kayak.

S’il est vrai que l’été austral est une période populaire, les habitants pensent que les saisons intermédiaires sont en fait le meilleur moment pour explorer le parc. En effet, les matins frais, les eaux calmes et les plages tranquilles vous permettent de vraiment profiter de la paix et de la sérénité de cet endroit.

Ceux qui recherchent le confort peuvent séjourner dans des lodges luxueux. Mais dormir sous les étoiles est considéré comme le moyen ultime de découvrir l’esprit du parc Abel Tasman.

Les plages de Nouvelle-Zélande remplissent les espaces entre les arbres et la mer. Des ruisseaux cristallins dévalent des vallées moussues pour rejoindre l’océan. Des formations de granit et de marbre bordent les promontoires, qui sont recouverts d’une forêt indigène en régénération.

À Te Puketea Bay, un sentier pédestre mène à Pitt Head jusqu’à un ancien site maori (un fort). Les terrasses y sont toujours visibles, et il est facile de comprendre pourquoi l’emplacement a été choisi comme site défensif : les vues sont immenses.

La faune indigène est une partie essentielle du paysage. Le chant du tui et du bellbird remplit la forêt. Les petits manchots bleus font des plongeons pour leur dîner. Les otaries à fourrure, quant à eux, se prélassent sur les rochers au bord de l’île de Tonga.

Un voyage dans un pays comme la Nouvelle-Zélande nécessite parfois l’assistance d’un expert du séjour à la carte comme Marco Vasco pour profiter d’une expérience inoubliable. Vous êtes libre de visiter son site Web pour en savoir davantage sur les offres de l’agence.

La rivière Whanganui

Te Awa o Whanganui (la rivière Whanganui) est la plus longue rivière navigable de Nouvelle-Zélande et attire les cyclistes, les randonneurs, les canoéistes et les excursionnistes. La rivière et la route font partie de Te Araroa, une promenade qui s’étend sur toute la longueur de la Nouvelle-Zélande. Elle fait également partie de la piste cyclable Mountains To Sea.

La rivière Whanganui peut être explorée de différentes manières, en véhicule, à vélo, en canoë ou à pied. Vous pouvez également explorer la région dans votre propre véhicule privé ou participer à des visites organisées par des voyagistes locaux. Une visite de la rivière Whanganui est un voyage spécial et authentique pour les visiteurs à la recherche de superbes paysages, de beaux « marae » (lieux sacrés) et des lieux d’intérêt historiques.

Depuis sa source sur le magnifique mont Tongariro, la rivière Whanganui se dirige vers Taumarunui, puis serpente vers le sud à travers le parc national de Whanganui. Depuis plus de 800 ans, les Maoris ont vécu ici, construisant des marae et des « kainga » (villages), cultivant des terrasses fluviales abritées et s’engageant dans les forêts. De nombreux marae existent encore le long de la rivière, et celle-ci abrite de nombreux descendants des habitants d’origine.

À la fin des années 1800 et au début des années 1900, la rivière est devenue une attraction touristique majeure, les visiteurs profitant de croisières en bateau.