Les plongeurs ont tendance à voyager très loin pour trouver d’excellents spots de plongée. Heureusement, les États-Unis abritent d’innombrables lieux propices au snorkeling, avec un accès abondant à l’océan Atlantique, à l’océan Pacifique et au golfe du Mexique. Voici quelques-uns des meilleurs endroits pour faire de la plongée sous-marine durant votre séjour aux États-Unis.

 

La baie de Monterey

Le sanctuaire marin national de la baie de Monterey contient la zone de conservation marine de l’État de Point Lobos, l’un des habitats marins les plus riches de Californie.

Cette zone vierge, en particulier Whaler’s Cover et Bluefish Cove, n’autorise pas plus de 30 plongeurs par jour. Il est donc nécessaire de réserver quelques jours voire quelques semaines plus tôt en ligne. Cette restriction de plongée se traduit par un site magnifique, avec plusieurs observations uniques comme les ormeaux, les requins-léopards et la morue de l’Atlantique.

Avec ses eaux claires et ses criques abritées, la baie de Monterey est accessible à tous les niveaux de plongeur. La température de l’eau varie de 10 à 15 C° même en été. Vous aurez donc besoin d’une combinaison étanche. La visibilité varie de 3 à 9 m.

Partant pour un voyage à la carte aux États-Unis ? N’hésitez pas à consulter l’avis d’un expert du séjour sur mesure pour parfaire la planification de votre séjour selon vos envies.

L’île de Santa Catalina

Il y a plusieurs sites autour de Catalina, mais Ship Rock est l’un des meilleurs. À 3 km au large de la côte, le site présente des moutons, des poulpes du Pacifique et des requins-anges nageant parmi le varech. La topographie sous-marine de Ship Rock offre des corniches et des canyons qui attirent des poissons, comme le thon jaune et le poisson-lune.

Cela vaut le détour, car la visibilité est bien meilleure que près du rivage et les forêts de varech sont extrêmement saines et très vastes. Étant donné que les profondeurs varient de 6 à 40 m et que la visibilité varie de 12 à 30 m, ce site convient à tous les niveaux de plongée. Cependant, vous devez avoir une combinaison épaisse, car la température de l’eau varie de 13 à 22 C°.

Les Channel Islands

Les îles de San Miguel, Santa Rosa, Santa Cruz, Anacapa et Santa Barbara constituent le parc national des Channel Islands. Ici, les courants froids et riches en nutriments du nord se mélangent à l’eau chaude du sud. Cela crée un environnement extrêmement biodiversifié avec une bonne visibilité constante. En fait, de nombreux opérateurs de plongée de ces lieux s’adressent spécifiquement aux photographes en raison de la clarté de l’eau.

Des forêts de varech épaisses et imposantes y offrent des paysages marins à grand angle. Vous serez susceptible d’y voir des raies, des mérous noirs ainsi que de petites épaves. Santa Rosa et San Miguel sont idéales pour les plongeurs avancés, car les vents rendent les conditions plus difficiles. La température de l’eau varie de 13 à 21 C°.

La région sud-est de la Floride

Cette région offre l’une des plus longues structures récifales continues de l’Atlantique Ouest, avec 37 km allant de Miami à Fort Lauderdale et Palm Beach. Le courant du Gulf Stream circule près du rivage ici, fournissant une eau chaude et claire sur une centaine de sites de récifs et d’épaves.

Comme les récifs et les courants dominants sont parallèles au rivage, la plongée en dérive est excellente. Tout opérateur de plongée dans la région peut vous déposer en haut et vous chercher à la fin de la session.

De mai à septembre, il est courant de voir une douzaine de tortues ou plus surfer sur le courant avec vous. La région est également un foyer artificiel de récif. Juste au large, une série d’épaves est présente sur des récifs artificiels, comprenant trois plateformes pétrolières à la retraite appelées Tenneco Towers.